17
Lun, Jui
20 New Articles

DEBUT DE L’EXAMEN DU BEPC AU TOGO

Education
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La direction régionale de l’éducation des Plateaux- Est a présenté 16.043 candidats dont 6. 918 filles pour le compte de l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) qui se déroule du 10 au 12 Juin soit trois (03) jours consacrés pour les épreuves écrites.

Ces candidats sont repartis dans 45 centres d’écrits à travers les préfectures de la région des Plateaux-Est notamment Ogou, Anié, Est-Mono, Wawa, Akébou, Amou, Haho et Moyen – Mono. A ce premier jour de l’examen du BEPC, les autorités notamment des préfets, les maires et responsables de l’éducation ont sillonné des centres d’écrits pour constater le démarrage effectif de l’examen et souhaiter bonne chance aux candidats. Dans les plateaux-Est la cérémonie de lancement des épreuves s’est déroulée au CEG Lycée Amou-Oblo dans la préfecture de l’Amou. C’est le Directeur régional de l’éducation Cissé Aboudou Razak qui a lancé le démarrage l’examen du BEPC en présence des autorités locales et du chef d’inspection Ogou – Amou, M. Gbédon Iboukou.

Dans l’Inspection d’Enseignement Secondaire Général (IESG) Ogou – Amou, 6.014 candidats dont 2. 733 filles ont été règlementairement inscrits. A compter de ce jour de l’examen l’inspection a enregistré 5.943 dont 2.705 filles avec 71 absences. Ces candidats sont répartis dans 12 centres d’écrit dans la préfecture de l’Ogou et six (06) dans la préfecture de l’Amou.  Le correspondant de l’ATOP Atakpamé a fait un tour dans des centres d’écrits notamment au CEG Nyèkonakpoè, Lycée Agbonou aux CEG Campement et SADA pour constater le démarrage effectif de l’examen et s’enquérir des conditions de travail des candidats.

Au CEG Sada, le directeur dudit CEG nommé chef centre Adandzi Yawo Herman a fait savoir que l’examen BEPC a bien débuté dans son centre. « A 7h 10 minutes les surveillants des salles d’examens ont procédé à la vérification des cartes d’examen des élèves pour démarrer avec la première épreuve qui est l’épreuve de SVT » a-t-il indiqué. Il a fait savoir que son centre compte 372 candidats dont 170 filles. Il a souligné que ce premier jour de l’examen son centre a enregistré sept (07) absences. D’après le chef centre, les candidats en quêtent du BEPC vont durant 3 jours être évalués dans les matières notamment de SVT, de français, de l’ECM, Mathématiques, Anglais, langues (Ewé, Kabye), Histoire - Géographie, Sciences Physiques ainsi que dans les matières facultatives à savoir l’enseignement dessin, agriculture et la musique.

Dans le Haho, le préfet Tchangani Awo, le Maire de la commune Haho1 Sefenu Laurent et celui de Haho 3 Ayena Kossi se sont rendus au CEG ville1, Ville3 de Notse, et le CEG de Kpedomé pour constater de visu l’effectivité du démarrage et le déroulement des épreuves écrites et souhaiter bonne chance aux candidats. Ils ont exhorté et encourager les candidats à plus de concentration pour réussir à leur examen.

Selon l’inspecteur de l’Enseignement secondaire général Badanzo Yao, les épreuves se déroulent dans les bonnes conditions. Il a fait savoir que la préfecture de Haho compte 4.200 candidats dont 1800 filles répartis dans douze (12) centres d’écrit.

Dans la préfecture de Wawa, le préfet Soménu Atsu Yinassè, accompagné des forces de l’ordre et du chef d’inspection Tchala Esso, a encouragé et souhaité bonne chance aux candidats à l’examen du BEPC à Badou lors du démarrage des épreuves écrites au CEG Badou-ville.

Au total, 2402 candidats dont 995 filles ont démarré leurs examens de fin d’année pour passer à l’issue des épreuves, un autre palier de leurs cursus scolaire. Ces 2402 candidats sont répartis dans 11 centres dans la circonscription géographie de l’inspection d’enseignement secondaire général IESG-BADOU, qui couvre les préfectures de Wawa et de l’Akébou.  On compte huit (08) centres dans le Wawa et trois (03) dans l’Akébou.  

Source : ATOP ATAKPAME