21
Dim, Juil
14 New Articles

CELEBRATION DE LA JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN : DES AUTORITES ET PARENTS APPELES A INVESTIR POUR L’EDUCATION DES ENFANTS A ATAKPAME

Education
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La journée de l'enfant Africain observée le 16 juin de chaque année a été célébrée en différée le mardi 25 juin à Atakpamé à travers une sensibilisation sur le thème « L'éducation pour tous les enfants en Afrique : L'heure est lieu » .

Cette manifestation a été organisée par la direction régionale de l'action sociale, de l'alphabétisation et de la promotion de la femme avec l'appui technique des ONG, SOS Villages d'enfants, Compassion Internationale, la Croix Rouge et Plan International Togo , bureau d'Atakpamé. L'objectif de cette célébration est non seulement de clamer haut et fort les droits des enfants mais surtout de sensibiliser les parents et autorités locales sur la nécessité et l'importance de l'éducation des enfants sans discrimination de sexe ou de handicap. Il est question de conseiller les parents nantis ou pauvres de veiller à ce que leurs enfants aillent à l'école pour devenir plus tard des cadres de demain.

La sensibilisation portant sur le thème « L'éducation pour tous les enfants en Afrique : L'heure est venue » a été animée par Mlle Abiadjène Nongadé Rosaline, vice-présidente du conseil consultatif national des enfants. Elle a situé le contexte de cette célébration, qui prône les droits des enfants pour un monde juste et équitable sans discrimination aucune. Abordant le thème de cette manifestation, Mlle Abiadjène a regardé le sujet à deux niveaux. D'une part la responsabilité des autorités notamment du gouvernement en termes de création des conditions et cadres propices à l'éducation des enfants et de l'autre côté le devoir des parents de veiller à l'éducation et au bien-être de leurs progénitures . Pour la présentatrice, les autorités et les parents doivent créer des conditions acceptables pour permettre aux enfants de relever de demain de poursuivre normalement leurs études. S'adressant spécialement aux parents, elle les a demandés d'éviter de cacher les enfants nés avec un handicap car, c'est aussi des êtres humains doués d'intelligence. Elle a par la même occasion demandée aux enfants d'avoir des bons comportements envers leurs parents surtout le respect et la soumission pour tirer les meilleurs profits parce qu'un enfant impoli et ingrat ne recevra jamais des conseils et encadrement de ses parents pour son évolution. Signalons que cette communication a été suivie de la présentation des sketches sur l'importance de l'éducation des enfants et des personnes en situation de handicap.

A l'ouverture des travaux, la chargée de communication de la préfecture Mme Sena Akuessi Ogouwa a salué l'organisation de cette journée en faveur des enfants. « Nous devons tous en tant que parents investir pour l'éducation de nos enfants pour leur plein épanouissement » at-elle souligné. Elle a invité les enfants à non seulement réclamer leurs droits mais aussi à accomplir poliment leur devoir envers leurs parents ceci pour créer une collaboration entre parents et enfants. Mme Sena a témoigné sa gratitude au gouvernement en l'occurrence le chef de l'Etat Faure Gnassingbé pour sa politique de l'éducation pour tous et surtout pour son souci permanent au bien-être des enfants, relève de demain.

Source : AU SOMMET D'ATAKPAME