17
Lun, Jui
20 New Articles

EXAMENS DE FIN D’ANNEE : LE PREFET DE L’OGOU AKAKPO EDOH CONSTATE L’EFFECTIVITE DU DEROULEMENT DES EPREUVES DU BAC 1 DANS DES CENTRES D’ECRITS A ATAKPAME

Education
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le préfet de l’Ogou Akakpo Edoh a entrepris le mardi, 28 mai à Atakpamé dans la commune Ogou 1, une tournée dans des centres d’écrits de l’examen du probatoire communément appelé BAC 1 pour constater l’effectivité du démarrage des épreuves écrites.

Le préfet Akakpo Edoh était accompagné par le directeur régional de l’éducation des Plateaux-Est, Cissé Abdou-Razak les chefs d’inspection de l’enseignement général et technique ainsi que des forces de l’ordre et de sécurité.

L’objectif de cette tournée est de constater le démarrage effectif de l’examen du BAC1 et de souhaiter bonne chance aux candidats et candidates.

La délégation a visité quatre (04) centres d’écrits dans la commune Ogou 1 notamment aux lycées modernes d’Atakpamé et d’Agbonou ainsi qu’au lycée d’enseignement technique (LETP) et au lycée sacré Cœur de Jésus.

Dans les centres visités, le préfet de l’Ogou Akakpo Edoh s’est réjoui des dispositions prises pour le bon déroulement de cet examen. Il a témoigné sa gratitude au gouvernement en l’occurrence le chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour sa politique de l’éducation pour tous et surtout pour les facilités accordées aux élèves en termes de gratuité de l’écoles et des frais d’examen. Il a encouragé et souhaité bonne chance aux candidats et candidates.

Le directeur régional de l’éducation des Plateaux-Est, Cissé Abdou-Razak a rappelé les règles de la police des examens aux candidats et surveillants et exhorté les candidats à plus de concentration. « Prenez le temps de lire et bien lire les preuves avant de les traiter » a-t-il conseillé.

Signalons que l’inspection de l’enseignement secondaire général Atakpamé dirigée par M. Gbédon Iboukou, englobe les préfectures de l’Ogou et de l’Amou. Cette inspection a enregistré pour le compte de cet examen 3550 candidats dont 1598 filles repartis dans neuf (09) centres d’écrits. Pour le compte de l’enseignement technique des filières G1, G2 et G3 on dénombre 466 candidats repartis dans deux centres d’écrits.   

Signalons également que dans les préfectures de l’Anié, Est-Mono, Moyen-Mono, Haho, Amou, Akébou et Wawa les préfets et autorités éducatives ont aussi effectué des tournées dans les centres d’écrits pour constater le démarrage effectif de l’examen du BAC 1.

Source : ATOP ATAKPAME