21
Dim, Juil
14 New Articles

OGOU/FETE TRADITIONNELLE : LA CHEFFE DU GOUVERNEMENT VICTOIRE TOMEGAH DOGBE A ASSISTE AU NOM DU CHEF DE L'ETAT AUX FESTIVITES DU JUBILE D’OR DE LA CELEBRATION DE ODON ITSUA ATAKPAME

Vue partielle des chefs traditionnelles du grand Ogou

Culture
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Atakpamé, 5 août (ATOP) - Le Premier Ministre Victoire Tomégah Dogbé a pris part le samedi 5 août à Atakpamé aux festivités marquant l'apothéose du jubilé d’or de la célébration

de la fête traditionnelle des ignames dénommée en langue Ifè Odon Itsudes populations du Grand Ogou notamment des préfectures de l’Anié, Est-Mono et Ogou.

Madame la Cheffe du gouvernement était entourée lors de cette manifestation par les membres du gouvernement, des députés à l'Assemblée nationale, des directeurs généraux, centraux, régionaux,des responsables des services déconcentrés de l'État, des préfets et maires des plateaux, des cadres du milieu, des chefs traditionnels, des touristes et d'éminentes personnalités.

Placée sous le thème « Filles et fils du Grand Ogou, notre diversité est, richesse, force et puissance » l’apothéose de cette 50èmecélébration a été marquée par plusieurs rites notamment la cérémonie de libation aux divinités et aux mânes des ancêtres en guise de reconnaissance pour les bonnes récoltes obtenues cette année et la démonstration des pouvoirs et forces surnaturels par les prêtres traditionnels.  L’assistance a été également suivi avec admiration le passage des femmes guerrières et des adeptes de couvents, la prestation et la parade des différents groupes folkloriques autochtones de même que celles des groupes halogènes vivant dans l'Ogou à travers des chants et danses, signe de la cohésion, du vivre ensemble et de la grande diversité culturelle de la localité. Une prestation des spécialistes de la tradition orale appelés griots ainsi quela danse des échassiers ont aussi égayés le public. Signalons que cette célébration a été surtout marquée par la dégustation de la nouvelle igname dont l'acte autorise officiellement sa consommation et sa commercialisation dans le grand Ogou.

A l’occasion, le président du comité d’organisation, Maître Hamadou Yacoubou, situé le contexte de cette célébration de la fête Odon Itsu. Il a souligné que cette célébration révèle un double sens. Elle est à la fois la commémoration de l’exode des populations du Grand Ogou et en même temps le souvenir de la denrée notamment l’igname appelée « Labakou » qui a sauvé ces populations lors de leurdouloureux voyage depuis leurterrenatalejusqu’à Atakpamé. Dans son récit, il a fait comprendre que, lors dupériple, les populations du Grand Ogou étaient à court d’aliments et se nourrissaient de tout ce qu’elles trouvaient sur leur chemin. Il a expliqué que les tubercules qu’elles ont découverts en premier les empoisonnaient.Ellesont continué leur périple jusqu’à la découverte d’une variété appelée « Labakou » qui n’était plus du poison. « C’estpour ça que nos ancêtres ont décidé de célébrer l’igname, en souvenir de leur exode et aussi pour rendre hommage à ce tubercule qui leur a sauvés la vie » a-t-il conclu.

Le ministre de la culture et du tourisme, LamadokouGbényo Kossi a, au nom du gouvernement félicité le comité d’organisation pour la réussite de la célébration de cette 50èmeédition.Pour lui, la fête Odon Itsu ou fête des prémisses qui, consacre les durs labeurs des braves paysans au cours d’une saison agricole entière, s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat notamment la préservation et de valorisation du riche patrimoine du Togo.Le ministre a souligné que cette fête revêt une importance particulière car elle donne le ton pour la consommation des nouvelles ignames et est aussi l’occasion de redécouvrir les valeurs traditionnelles artistiques, culturelles et culinaires de la localité.  Elle est selon lui, un moment de retrouvaille, de cohésion sociale et de partages, ainsi que de remerciement et d’offrandes aux mânes des ancêtres pour leur intercession auprès de Dieu Tout Puissant pour une saison fructueuse.Le ministre LamadokouGbényoa émis le vœu qu’au-delà de son aspect festif, la célébration d’Odon Itsusoit un cadre de réflexion sur des questionsde développement durable du grand Ogou et voire du Togo.

Rappelons que OdonItsu est une fête traditionnelle des prémices des communautés Ifè, Hodou, Fon et Adja du Grand Ogou notamment des populations des préfectures d’Anié, d’Est-Mono et d’Ogou.ATOP/KKT