17
Lun, Jui
20 New Articles

Le chef de l’État à la conquête de nouveaux investisseurs à Séoul

Politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a activement participé au premier sommet Corée-Afrique qui s’est déroulé les 4 et 5 juin 2024 à Islan et à Séoul. En marge des travaux, le chef de l’Etat, a eu des entretiens avec plusieurs personnalités du monde économique, financier et des affaires, dans les perspectives de renforcement de la coopération entre la Corée et le Togo.

Monsieur Cho Chaeho, président de l’autorité nationale de développement agricole est la première personnalité à être reçue. Le responsable de l’autorité de tutelle de la Korea-Africa Food and Agriculture coopération initiative (KAFACI) a examiné avec le Président de la République, les modalités d’adhésion de notre pays au KAFACI, une structure de partenariat technologique agricole à l’échelle continentale.

« Nous avons discuté de la coopération agricole. Le Togo a exprimé son souhait de rejoindre le projet KAFACI, une initiative de coopération technique agricole entre la Corée et les pays africains. Nous avons convenu d’envoyer des responsables au Togo pour accompagner le pays à finaliser son adhésion en août prochain » a déclaré Monsieur Cho Chaeho, président de l’Autorité nationale de développement agricole.

Le projet KAFACI au Togo vise en particulier à fournir une assistance technique pour améliorer la culture du riz.  L’adhésion du Togo à cette initiative sera un point de départ important pour la coopération agricole entre la Corée et le Togo, et permettra de renforcer significativement les échanges et la coopération bilatérale.

Le chef de l’Etat s’est ensuite entretenu avec Woon-Ki Lyeo, président de la Fondation Corée-Afrique (KAF). Ce dernier a discuté avec le Président de la République, les possibilités d’investissement au Togo. 

La Fondation entend ainsi accompagner le Togo dans sa politique de développement de l’économie numérique et d’amélioration des systèmes douanier UNIPASS, de passation de marchés publics et du système santé à travers l’Assurance maladie universelle.

Les questions de développement étaient également au centre du nouveau partenariat entre la Corée et le Togo.  Le Président de la République a reçu dans ce sens Monsieur Chang Won-Sam, président de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA). 

Il a exprimé au chef de l’État l’engagement de son pays à redynamiser le partenariat avec l’Afrique et accompagner le Togo dans sa politique de développement de l’économie numérique et de promotion de la paix à travers des échanges mutuels. 

C’est dans cette même dynamique, que le Président de la République s’est entretenu respectivement avec le PDG de la Compagnie SEJIN. G&E, Monsieur Lee Kyoung Yeo et Madame Mafalda Duart, Directrice exécutive du Fonds vert pour le climat.

La compagnie souhaite accompagner le Togo dans sa stratégie de gestion de l’environnement notamment à travers l’enfouissement et transformation des ordures en biogaz et l’assainissement du cadre de vie urbain.  Le Fonds vert pour le climat de son côté entend renforcer son partenariat avec le pays dans la stratégie nationale de renforcement de la résilience des populations face au changement climatique.

A la fin de son séjour, le Président de la République a effectué une visite de terrain au Centre international de l’ONG International Youth Fellowship (IYF) où il a échangé avec le fondateur du Centre Révérend Pasteur Ock Soo Park sur ses ambitions pour le Togo.  

Le chef de l’État a félicité IYF pour travail de formation de la jeunesse qui leur permet d’avoir une vie accomplie. Il les a encouragés à poursuivre cette mission afin d’éviter aux jeunes des vices et déviances qui les incitent parfois à intégrer des groupes terroristes et à l’extrémisme violent.

Le Révérend Pasteur Ock Soo Park a saisi l’occasion pour prier pour le bonheur des peuples et de leurs dirigeants.

Comme on le voit, le voyage du chef de l’Etat en Corée du Sud a été d’une importance capitale avec la mobilisation et l’adhésion des partenaires bilatéraux et multilatéraux pour la mise en œuvre des projets à fort impact économique et social.

Source : www.presidence.gouv.tg