15
Lun, Avr
17 New Articles

PROMOTION DU DROIT D’ACCES A L’ART : DES ARTISTES DE LA REGION DES PLATEAUX SE FORMENT SUR LE STATUT DE L’ARTISTE A ATAKPAME

Education
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Des artistes débutants, traditionnels, émergents et professionnels de la région des Plateaux prennent part du 31 janvier au 01 février à Atakpamé, à un atelier de formation sur la Loi n° 2016-012 portant statut de l’artiste. 

Cette formation est initiée par l’Association Culture et Développement (CUL.DEV) avec l’appui de l’UNESCO et du ministère de la culture et du tourisme. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Organisation de 05 ateliers régionaux regroupant 117 artistes des nouvelles communes du Togo pour le renforcement de leurs capacités sur la Loi N° 2016-012 portant statut de l’artiste, pour une appropriation responsable afin de mieux orienter les politiques locales pour une pleine jouissance de leurs droits et un meilleur impact social national ». L’objectif est de rappeler et instruire les artistes locaux sur leurs droits et privilèges tant sur le plan national qu’international. Il s’agit de renforcer leurs capacités sur la Loi N° 2016-012 portant statut de l’artiste afin de leur permettre sa bonne appropriation pour une pleine jouissance de leurs droits et un meilleur impact social national.

Trente-deux (32) artistes dont 16 femmes issus des 32 communes des douze préfectures des Plateaux ainsi que du directeur arts et culture et un conseiller culturel de la mairie prennent part à cette formation. Il s’agit notamment des artistes en herbe, amateurs, des artistes traditionnels des artisans des accessoires de musiques et danses, des arts plastiques et autres. Durant deux (02) jours de travaux, ces artistes font suivre des communication et explication sur la Loi N° 2016-012 portant statut de l’artiste. Ils vont également aborder les thèmes entre autres la qualification professionnelle, les droits et devoirs de l’artiste, les sanctions et des dispositions finales ainsi que l’étude des cas pratiques ou expériences tirées des artistes des pays voisins. Cette formation est assurée par le Dr Alowou Kokouvi.