17
Lun, Jui
20 New Articles

Séance de restitution de l’atelier de formation sur la Radio à l’ère du numérique : défis et perspectives

Radio Lomé
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le chef Division Haute Fréquence, Daouda Wakilou et chef Division de la Basse Fréquence, Buiguintcha Jacques, ont eu à faire une restitution d’un atelier de formation sur la Radio  à l’ère du numérique : défis et perspectives. Cette séance de restitution s’est déroulée le jeudi 30 mai 2024 dans la grande salle de conférence de la direction de Radio Lomé.

La restitution portait sur le thème : La Radio  à l’ère du numérique : défis et perspectives.

En prenant la parole, M Daouda Wakilou, chef Division Haute Fréquence à la direction de Radio Lomé, a d’abord précisé la place des radios dans l’ère du numérique. Ainsi que la place des radios chrétiennes, partenaires des groupes organisateurs de cet atelier.

Le rôle traditionnel de la radio est de former, d’informer, d’éduquer et de sensibiliser, pour cela nous, le personnel de la radio devons être ponctuels et notre imagination doit se rapprocher de la crédibilité pour fournir l’information en temps réel. Il a souligné l’évolution ou la nutation de la radio traditionnelle à l’ère du numérique vers la télé radio. Il a également mis l’accent sur les défis qui attendent les Radios et en particulier la Radio Lomé à l’ère du numérique, notamment la performance, l’innovation, la rentabilité, la remise en cause pour ne citer que ceux-là.

Il  a conclu en exhortant le personnel de la station du plaisir à  aimer ce qu’ils font, à aimer leurs talents et à bien servir les auditeurs.

M  Binguintcha Jacques, chef Division Basse Fréquence à la direction de Radio Lomé, à son tour, a développé l’aspect maintenance des appareils et des émetteurs qui permettent aux Radios de produire et de diffuser.

Pour cela, Radio Lomé devait faire régulièrement cette maintenance pour maintenir ses appareils en bon état.

Un débat intéressant et nourri d’enseignements a animé cette séance de restitution et les participants se sont séparés avec la conviction que c’est ensemble que ces défis seront relevés et se sont donné rendez-vous cette fois-ci pour un atelier de formation sur la production.

Rappelons que cet atelier qui a fait, l’objet de restitution a été organisé par le Centre International Chrétien d’Education, de Recherche et d’Information (CICERI) en partenariat avec Forum des Médias Chrétiens d’Afrique Francophone (FOMECAF).

Nicaise TOKPAH