La 72ème session du Comité Régional de l’Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a ouvert ses travaux par le Président de la République Faure Essozimna GNASSINGBE, le lundi 22 août 2022 au Centre International des Conférencesà Lomé. C’était en présence du Directeur Général de l’OMS, Docteur TEDROS ADHANOM GHEBREYESUS et plusieurs autres sommités du monde sanitaireLes travaux de la session qui vont durer 5 jours ont été ouverts.

Voici à cet effet un communiqué de la Présidence de la République

Le chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna Gnassingbé a présidé ce jour la cérémonie d’ouverture des travaux de la 72è session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique qui se tient à Lomé du 22 au 26 août 2022.

A l’occasion, les efforts du Togo pour l’élimination de quatre maladies tropicales négligées ont été reconnus par l’Organisation mondiale de la santé et ses partenaires à travers la remise solennelle d’un certificat au Président de la République.

 

Le chef de l’Etat a prononcé un important discours dans lequel il s’est félicité du choix de notre pays pour la tenue de cette réunion de haut niveau qui vise à mener des réflexions sur la situation sanitaire en Afrique.

Le Président de la République a exprimé sa gratitude aux partenaires pour cette marque de confiance renouvelée à notre pays pour les résultats dans le domaine de la santé.

Le chef de l’Etat a rappelé les actions et les initiatives prises par le gouvernement togolais pour l’amélioration du système sanitaire avec l’adoption d’un cadre institutionnel, législatif, de programmes innovants au profit des populations, la construction d’infrastructures et le renforcement du capital humain.

« La santé est une priorité de cohésion sociale que le gouvernement togolais a placée au cœur de sa politique de développement » a dit le Président de la République.

Cette rencontre internationale qui mobilise les ministres de la santé des Etats africains et les partenaires au développement abordera surtout les questions relatives à la stratégie régionale pour lutter contre les différentes pathologies sur la période de 2022-2030.

La délégation togolaise présentera au cours des débats le modèle national de partenariat public-privé en matière de gouvernance des structures sanitaires ainsi que les politiques nationales d’amélioration de l’offre des soins de santé à travers le programme Wézou, School Assur, l’instauration de l’assurance maladie universelle et la mise en place des structures de soins spécialisées. Les choix successifs du Togo pour accueillir les sessions de l’OMS pour l’Afrique sont une marque de reconnaissance par les partenaires au développement des efforts et avancées réalisés par le pays dans le domaine de la santé publique.