Le Ministre de  l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Professeur Majesté Ihou Wateba a lancé quatre projets relatifs à la Formation et à l’innovation le jeudi 04 août 2022 à Lomé.

Les dits projets vont contribuer à la création d’un environnement incitatif au transfert de technologies et à l’innovation durable au Togo.

Les quatre projets sont regroupés dans un ensemble appelé VaRRIWA (Valorising Research Results and Innovation in West Africa). Une des composantes du programme de recherche et d’innovation de l’Organisation des Etats de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, OEACP avec la contribution financière de l’Union Européenne.

Pour  KOKOU Kouami, directeur national de l’innovation, la recherche se fait beaucoup mais on ne la valorise pas assez. Il s’agit d’inciter les chercheurs et universitaires à aller vers des produits commercialisables sur le marché et à créer de l’emploi, a-t-il ajouté.

Le projet à terme permettra de reconnaitre de reconnaitre qui est chercheur, qui fait quoi ? Et les besoins en matière de recherche et de l’innovation.

Notons qu’en Afrique de l’ouest francophone l’OEACP est implémenté en partenariat avec quatre pays à savoir le Benin, le Burkina Faso, le Sénégal et le Togo.

Le premier projet est la «Formation à la Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation au Togo (VaRRITO)». Il sera exécuté par l’Université de Kara (UK), et va consister à former les doctorants, enseignants chercheurs, inventeurs et entrepreneurs sur les méthodologies de la recherche, la valorisation et de l’exploitation économique des résultats des recherches.