«La gestion collective du droit d’auteur et des droit voisins : Principes et mécanismes à l’ère du numérique». C’est le thème d’une table ronde qu’organise le Bureau togolais des droits d’auteurs (BUTODRA) en partenariat avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). La rencontre qui se tient en hybride a été ouverte le mercredi 13 avril 2022 à Lomé par le ministre en charge de la culture du Togo, Dr Kossi Gbényo LAMADOKOU.

Trois (03) jours de débats, d’échanges, et d’orientation vers la rechercher des solutions appropriées à la problématique de la gestion collective du droit d’auteurs et des droits voisins à l’ère de l’évolution numérique; notamment la mise en ligne, par Google et de façon gratuite des œuvres des artistes, qui rende difficile la rémunération des droits d’auteurs.

Il s’agit de sensibiliser tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du droit d’auteur et ceux voisins, sur le cadre juridique national et international pour les permettre, de mieux appréhender les enjeux et défis qui s’opposent aujourd’hui au secteur de la culture.

Le Togo a ratifié des textes sur la protection des œuvres des artistes lorsque ces dernières sont diffusées aux moyens de nouvelles techniques et de nouveaux systèmes de communication tels que l’internet. Cette problématique capitale pour le gouvernement togolais est inscrite dans l’axe 2 de sa feuille de route 2020-2025.

Les discussions à la table ronde devront arriver à de bonnes propositions permettant à chaque partie prenante de comprendre et de jouer pleinement sa partition pour accompagner le BUTODRA dans sa mission de gestion collective du droit d’auteur et de droits voisins au profil de ses membres.

Il sera question à terme, de doter de moyens techniques et juridiques au BUTODRA pour mieux promouvoir la collecte des biens qui doivent être redistribués aux artistes togolais, fruits de leurs efforts.