Le plan stratégique du Plan d’actions 2022-2026 de l’Unité de politique de fiscalité (UPF) du Togo est en cours de validation. Le document a été soumis à l’appréciation des différents acteurs du système fiscal lors d’un atelier organisé le mardi 28 juin 2022 à Lomé par l’UPF.

Le plan stratégique assorti de 128 actions budgétaires à réaliser est évalué à un peu plus de trois (03) milliards de francs CFA. Il  va permettre une meilleure mobilisation des ressources intérieures et assurer au mieux le développement inclusif.

Pour cela, il est décliné en quatre axes dont, le renforcement de la capacité fiscale ; l’amélioration du cadre juridique fiscal ; le renforcement de la promotion du secteur privé et de la politique fiscale orienté vers le développement durable ; et le renforcement de la gouvernance et le pilotage du système fiscal.

Le manuel élaboré par l’UPF tient compte des effets macroéconomiques des différentes crises. Il va permettre une meilleure prise en charge de la mission de définition et de suivi de l’unité dans sa politique fiscale et au principe de gestion axée sur les résultats,

Selon le directeur de l’UPF, monsieur Délalom Kossi AHIAKPOR : l’élaboration du plan vient entre autres des difficultés liés à la gestion de déclarations fiscales, de contrôle fiscal, et le risque de régularisation fiscale.

Le plan stratégique et le plan d’actions 2022-2026 sont fortement soutenus par les partenaires dont l’Union européenne, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international accompagne.