Le Rapport sur l’état de la population mondiale en 2022 a été divulgué le lundi 11 juillet 2022 à Lomé. C’est à l’occasion de la célébration en apothéose de la Journée mondiale de la population. Une initiative de l’UNFPA (organisation des nations unies pour la population).

La population mondiale atteindra 8 milliards d’habitants novembre prochain. Le Togo va dénombrer 8 millions en ce moment. C’est l’une des conclusions phares du rapport sur l’Etat mondial de la population (EMP). Le document indique également une crise habituelle ignorée : 50% de grossesses non consenties provient des femmes et des filles. Ce rapport ne traite pas des questions d’avortement ou de maternité. Il interpelle sur comment les femmes et les filles sont valorisées au-delà de leurs capacités reproductives.

Le document structuré en 6 Chapitres traite notamment les coûts des Grossesses non intentionnelles (abandon scolaire, avortement à risque) pour la fille, les coûts caches aux niveaux communautaire, national et global.

Le rapport 2022 a fait des recommandations pour palier au fléau des Grossesses Non Intentionnelles que subissent les jeunes filles. Une situation qui est sans répercussion sur les adolescents et les hommes.   

Au nombre de ces recommandations figurent la prévention, la garantie de l’accès à la plus large gamme de contraceptifs et à des soins de santé sexuelle et reproductive de qualité. Les questions sur l’éducation des jeunes liée à la sexualité et la santé de reproduction;  la réduction des inégalités du genre ; la facilité de l’accès à l’éducation et aux opportunités d’emploi pour les femmes et les filles, sont également abordées dans le document.