Le Comité national de lutte contre le sida (CNLS) a présenté son rapport annuel des activités de lutte contre le VIH/SIDA et la tuberculose le mercredi 29 juin 2022 à Lomé. L’atelier a réuni entre autres le gouvernement togolais, les confections religieuses et les organisations de la société civile.

Cette rencontre avait pour objectif de faire le bilan de la première année de mise en œuvre des activités de lutte contre le VIH/Sida sur la période  2021-2025. Selon le rapport, le Togo a connu une réduction de taux d’infection qui est à 50% et du nombre de personnes dépistées et mises sous traitement antirétroviraux.

Les participants ont suivi, pendant deux (02) jours, entre autres le rapport sur les ressources et dépenses dans la réponse nationale (REDES) en 2021 et l’évolution des financements du programme de lutte 2021-2025. Les apports du monde communautaire dans la lutte contre le VIH ont été ressortis. 

Outre les résultats remarquables, le rapport étale des défis à relever pour améliorer la qualité des données des différents programmes du CNLS-IST, a indiqué le Professeur Vincent PITCHE,  Coordonnateur National dudit comité.

Cette revue annuelle poste Covid est ouverte aux recommandations des participants pour améliorer la performance des interventions liées au VIH et de la tuberculose pour les prochaines années.