La Commission de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine) examine avec le Gouvernement togolais, les différents résultats de l’évaluation de la mise en œuvre effective des réformes, programmes et projets communautaires, tenue du 03 au 05 novembre 2021 à Lomé.

Cette phase politique, 7ème du genre, s’est déroulée le mardi 25 janvier 2022 à Lomé. C’est sous la présidence du Ministre Togolais en charge de l’économie, M. Sani YAYA, également président du Conseil des Ministres de l’UEMOA, en présence du Président de la Commission de l’UEMOA, M. Abdoulaye DIOP. 

L’objectif de la revue annuelle est d’imprimer un coup d’accélérateur au rythme des réformes, des politiques, des programmes et des projets de l’UEMOA pour un approfondissement de l’intégration régionale dans tous les domaines.

Le Togo, au cours de ces trois dernières années, selon le Ministre Sani YAYA, «s’est illustré comme l’un des pays de l’UEMOA ayant enregistré des résultats encourageants, avec un taux moyen de mise en œuvre des réformes communautaires passant de 64% en 2018 à 78,2% en 2021, soit une progression moyenne annuelle de 7%. Dans le même temps le taux de mise en œuvre des programmes est passé de 57% à 89,3%.»

L’exercice permet ainsi chaque année, entre autres d’améliorer le niveau et la qualité de mise en œuvre des réformes, des politiques, des programmes et des projets de l’UEMOA ; de favoriser la transposition des Directives et textes communautaires ; de renforcer le niveau de concertation nationale avec la Commission de l’UEMOA; en passant par l’identification des difficultés qui entraveraient la bonne exécution des chantiers communautaires.

Les résultats obtenus confirment dès lors, l’engagement soutenu des autorités togolaises dans la mise en œuvre des dites réformes, malgré quelques retards d’application de certains textes.

Le Ministre Sani YAYA, en outre, a indiqué que le gouvernement togolais voulant confirmer son engagement dans la réalisation du bien-être de la population, et rassurer ses partenaires dont l’UEMOA, a élaboré une feuille de route pour la période 2020-2025 portée par une vision de faire du Togo un pays de paix, une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable.

Cette vision, repose sur trente-six (36) projets prioritaires et six (6) réformes identifiés et sont articulés autour de trois (3) axes stratégiques à savoir : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix, dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie, moderniser le pays et renforcer ses structures.

De son côté, la Commission de l’UEMOA, par la voix de son président, monsieur Abdoulaye DIOP s’est félicitée de la performance réalisée par le Togo. Il a ainsi exhorté le gouvernement à prendre en compte les différentes recommandations au terme de l’exercice.

Aussi les conclusions de la revue annuelle 7ème édition, seront présentées au Chef du gouvernement pour observation et orientations.

La revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’UEMOA a été instituée le 24 octobre 2013 par Act additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement (CCEG) de l’Union.