Le peuple togolais s’est souvenu pour la 47ème fois, l’anniversaire de l’attentat de Sarakawa, le 24 janvier 2021. A cette occasion des offices religieux ont été célébrés à Lomé. Une initiative des Forces Armées Togolaises (FAT) qui vise à amener les citoyens à prier à tout moment pour les personnes tombées lors de cet attentat et qui ont donné leur vie pour la patrie.Il s’agit aussi de susciter en eux, l’esprit de patriotisme.

Le Révérant-père, Magloire SOWAH, dans son homélie, tirée du livre de Luc, chapitre 12, verset 35-40, a invité l’assistance à se tenir prête quand il s’agit de défendre la nation tout en se préparant pour la venue du seigneur.

Le pasteur Sylvain PITAGNALI, aumônier protestant national, a de son côté révélé, dans sa prédiction issue du livre des Thessaloniciens 1, chapitre 4, verset 13-14 qu’il y a de l’espérance.

Officiant le culte musulman, l’imam Idrissou ABOUDRAMAN, a relevé que cet évènement nous impose une réflexion sur nos attitudes à l’égard de notre créateur.

On notait la présence à cette cérémonie des officiers supérieurs de l’armée au-devant desquels le colonel, APEDO Kodjo, chef d’Etat-major adjoint des FAT.

La cérémonie commémorative de l’évènement s’est déroulée dans l’après-midi sur le site à Sarakawa (Kozah) avec le dépôt de gerbe de fleurs effectué par le Chef de l’Etat, S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE.