Le Centre d’Excellence Régional sur les Villes Durables en Afrique (CERVIDA-DOUNEDON) a lancé officiellement son premier Master et sa rentrée académique 2021-2022 le lundi 24 janvier 2022 à l’Université de Lomé.

Cette cérémonie marquée par la présentation du Master :« Villes Durables en Afrique »est suivie d’une conférence inaugurale placée sous le thème : « Développement et durabilité ».   

Ce centre est un programme régional de l’enseignement supérieur qui s’engage à contribuer au développement endogène et durable des villes, par la formation en Master et en doctorat de gestionnaires urbains et le renforcement des capacités des acteurs de la gouvernance  urbaine  d’une part. D’autre part, grâce à la recherche et à la réalisation scientifique sur les  questions de  planification urbaine participative.

La mise en place de ce programme vise à renforcer la visibilité de l’université de Lomé en matière de partenariat, formation et de recherche dans le secteur du développement urbain durable, et à accompagner les pays africains à relever les défis de l’urbanisation sur le continent.

A en croire monsieur Coffi AHOLOU, directeur du (CERVIDA-DOUNEDON), une vie durable, est une ville non seulement  planifiée mais aussi est un concept sur lequel les Nations Unies ont travaillé beaucoup et ont retenu que l’ODD 11 est dédié à la durabilité urbaine.

Il a aussi précisé que le centre forme entre autres les étudiants en construction durable, assainissement et transport urbain durable.

Monsieur Coffi n’a pas manqué de souligner qu’au sortir de la formation, les étudiants seront capables de créer leurs bureaux d’étude et entreprises dans le secteur porteur de développent durable.

Pour finir le directeur du centre a rappelé que le centre accueille les étudiants venus de l’Afrique de l’Ouest, centrale et des métiers de l’urbain avec une expérience, un projet de recherche et une moyenne de 14.

Ce projet a reçu l’appui financier de la Banque Mondiale (BM) et l’Agence Française de Développement (AFD).