La Commission des Droits de l’Homme (CNDH) a visité la prison civile de Lomé, le jeudi 16 décembre 2021. Cette entrevue avec les détenus s’inscrit dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l’Homme célébrée chaque 10 décembre.

Le thème retenu par la CNDH pour cette célébration en différé est : « Renforcement de l’accès au droit à la santé en milieu carcéral ». il est question pour la commission de rappeler à une prise de conscience par rapport aux inégalités qui minent les sociétés.

La Commission accompagnée d’une équipe composée entre autres de quatre médecins généralistes pour régler les pathologies d’ordre général; trois gynécologues pour donner des soins de qualité aux femmes, trois médecins dermatologues, des infirmiers externes, corps médical de la prison et une équipe de Aimes Afrique ; a voulu s’assurer des conditions de détention de ces derniers et le respect de leur droit.

Il s’agit aussi pour la CNDH d’initier très prochainement par cette  visite une activité de consultations et soins médicaux gratuits pour soulager en santé les détenus de la prison civile de Lomé.

Pour monsieur Lionel Sanvee, vice-président de la CNDH, cette activité est une analyse de situation pour la résolution de problème de santé faite par le Mécanisme National de Prévention de la torture (MNP) lors de sa visite à la prison civile de Lomé.

Auparavant monsieur Idrissou Akibou, Directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion s’est dit satisfait du don médical offert par la CNDH, qui va  atténuer les difficultés et réduire les souffrances des détenus. Il a ajouté que les besoins de santé en prison sont énormes et importants dans la mesure où il y a la promiscuité.