Le ministère de l’environnement et des ressources forestières a organisé un atelier pour valider le document du projet de gestion durable des terres et écosystèmes des zones semi-arides du Nord du Togo, le jeudi 09 décembre 2021 à Lomé.

Au cours de la rencontre les consultants vont présenter les résultats de leurs travaux et recueillir les amendements et appréciations des participants. C’est dans une approche participative et inclusive qu’ils ont élaboré le document soumis à validation. Le projet qui a eu l’appui du PNUD et du Fond Environnement Mondial (FEM), prend en compte les régions de la Kara et des savanes, pour cette lutte contre la dégradation des terres.

Pour le professeur Koami koku, consultant, c’est lamentable ce que vie les populations aujourd’hui dans ces deux régions qui sont très affectées par cette dégradation des terres. Elle  se concrétise par l’utilisation à outrance des herbicides et des pesticides et à la fin les récoltes des produits agricoles diminuent largement.

Le document soumis à la validation contient les aspirations des populations de ces régions. Les activités de restaurations des terres et la promotion d’autres activités génératrices de revenus pour ces populations.