Les  acteurs de l’enseignement technique et de la formation professionnelle et leurs partenaires se sont réunis en atelier le 30 novembre 2021 à Lomé.

L’objectif de l’atelier est de valider les reformes juridiques des textes régissant l’Institut National de Formation et de Perfectionnement  Professionnel (I.N.F.P.P.) pour une formation adéquate au marché de l’emploi.

La révision du cadre juridique de l’institut sera dotée des organes de gouvernances nécessaires pour lui permettre de mieux assumer cette mission mais en même temps d’avoir un comité scientifique.

Selon Emile kossi N’GUISSAN Directeur de l’institut « le gouvernement dans la feuille de route 2020-2025 devrait mettre l’accent sur la qualité de la formation et cette qualité passe par la qualité des formateurs. Il y a toute une dynamique de programme qui a démarrée l’année dernière pour reformer toutes les institutions de formation des enseignants et  des formateurs pour le système d’enseignement au Togo ».  

Ces organes de gouvernances vont ouvrir la voie à l’institut de pouvoir commencer cette mission de formation initiale des formateurs.