Les acteurs de la filière mangue sont en Assemblée Générale le mardi 30 novembre 2021 à Lomé. Cette session est couplée à la rencontre de la facilitation de partenariat entre l’interprofession et les fournisseurs d’intrants.

Il est question au cours de cette assemblée de permettre une synergie des actions pour une meilleure production de la filière mangue. De même les producteurs de mangues sont confrontés au problème de l’absence des produits de lutte contre les mouches des fruits. Il s’agit aussi de les mettre ensemble avec les fournisseurs d’intrants afin qu’ils trouvent la meilleure stratégie devant les satisfaire tous.

La filière mangue au Togo bénéficie de l’appui de l’Etat et surtout les partenaires technique et financier.

Pour Kossivi KOUNOUTCHI, chef projet du Système Régional Innovent de contrôle des Mouches en Afrique de l’Ouest (SYRIMAO), l’atelier s’inscrit  dans la mise en œuvre du projet SYRIMAO. Il constitue un cadre de dialogue entre l’interprofession et les fournisseurs de mangues afin de parvenir à un partenariat entre ses deux entités pour parvenir à un consensus sur la question des produits de lutte contre les mouches.

Les travaux ont été ouverts par M. Atsu TAGBA, Directeur de la Protection des Végétaux, représentant le ministre l’Agriculture de l’Elevage et du Développement Durable.