Le ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a lancé le démarrage des activités des 16 jours de campagne et d’activisme contre les violences faites aux femmes le vendredi 26 novembre 2021 à la direction générale du genre et de la promotion de la femme à Lomé. Cette année la communauté internationale a placé la célébration sous le thème  « orangez le monde : mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes ! »,

Cette activité se situe dans le cadre de la 30e édition de la campagne internationale qui se déroule chaque année du 25 novembre, date à laquelle est célébrée la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, au 10 décembre qui commémore la journée internationale des droits humains. Durant les 16 jours, il sera question d’amener tous les acteurs de développement et la population à prendre conscience des violences à l’égard des femmes et des jeunes filles pour agir contre ce phénomène afin de réduire de manière significative ces violences et leurs conséquences.

Selon madame BELEI Sabine, responsable du centre d’écoute et de conseil des victimes de Violences Basées sur le Genre (VBG), de nombreuses activités sont inscrites pour le compte de cette campagne. Notamment la sensibilisation de la population sur le phénomène des violences faites aux femmes et aux filles, sur les services de prévention de violences et de prise en charge des victimes ou survivantes.

En lançant l’ouverture de cette campagne de 16 jours  le directeur de cabinet du ministère de l’action sociale M. GANI Koffi, représentant son ministre a relevé quelques actions menées par le gouvernement en faveur de la promotion de la femme.

A cette cérémonie de lancement, une cinquante (50) de femmes victimes et survivantes des VBG ont reçu chacune une enveloppe de 50.000f cfa  pour un accompagnement financier de leurs activités.