Un atelier de formation et de sensibilisation du personnel du ministère de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière sur la loi N° 2018-005 du 14 juin 2018 portant code foncier et domanial se déroule du 10 au 12 novembre à Lomé. Les acteurs du foncier au Togo sont entretenus sous le thème « prise en compte du genre dans les politiques et stratégies de mise en œuvre du code foncier et domanial».

Le Togo, s’est résolument engagé à faire de l’égalité entre homme et femme, une réalité dans ces domaines. La cellule focale genre du ministère en charge de l’urbanisme en initiant cette rencontre d’information et d’échange veut parvenir au rééquilibrage des inégalités hommes et femmes dans la gestion du foncier à travers une vision commune du code foncier et domanial.

L’intégration du genre dans les politiques, stratégies, programmes et projets de développement a encore du chemin à faire même si de nombreux verrou ont déjà été sautés.

Selon M. EDOH Komlan, directeur de cabinet, représentant son ministre de tutelle, en ce qui concerne l’implication des femmes dans la gestion des ressources foncières, on note sur le plan législatif des avancées louables obtenues grâce à l’implication des plus hautes autorités du pays. Cependant, ‘’ces avancées obtenues ne doivent pas nous faire dormir sur nos lauriers. Une chose est d’élaborer des lois, une autre est de les vulgariser et de les mettre en pratique’’, a-t-il-ajouté.