Les défis  liés à l’épanouissement de la jeune fille ont été évoqués pour la première fois de façon officielle le 11 octobre 2011 par des actions concertées entre Organisations Non Gouvernementales (ONG) auprès des instances internationales.

Dès lors, ce jour marque la célébration de la Journée internationale de la fille qui vise à promouvoir et à défendre les droits de la jeune fille en attirant l’attention du monde en général et en particulier celle des gouvernants sur les défis liés à cette couche sociale.

L’année 2021 toujours sous l’emprise de la Covid-19 n’a pas passé sous silence l’évènement dont le thème mondiale est « la génération numérique, notre génération ».

Au Togo, plusieurs organisations accompagnent les actions déjà multiples du gouvernement en faveur de la jeune fille. Cette année le thème « Leadership de la fille pour la parité femme/homme » est choisi au niveau national pour renforcer les compétences des filles et réduire des inégalités et des iniquités genre.

Une conférence-débats a été organisée le lundi 11 octobre 2021 à cet effet au Ministère de l’Action Sociale de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation du Togo. Plus d’une centaine de participants dans toutes les régions, issus du ministère, d’ONG, d’association de femmes et de jeune filles ont pris part à cette rencontre par visioconférence pour débattre la question à travers deux principales communications : Le numérique et ses avantages présenté par Monsieur Pinam-Néwé SAMIE consultant en marketing numérique; et le leadership de la fille par Docteur Atafeinam ABALO coach-motivatrice genre et autonomisation des femmes et des filles.

Il a été question de sensibiliser les acteurs au développement y compris les parents sur la nécessité de créer les conditions favorables à l’accès au numériques et au développement du leadership de la fille ; ces conditions qui constituent des facteurs incontournables pour la réussite de son avenir ; la jeune fille est également interpelée à développer à travers le numérique son leadership, gage de sa réussite.

La conférence a été présidée par Madame Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA, Ministre de l’Action Sociale de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation du Togo.

« Le gouvernement veut inviter tous les acteurs en cette période marquée par la pandémie de la Covid-19 à intensifier leurs actions et à mettre en œuvre des stratégies novatrices permettant aux filles d’avoir accès au numérique, avec discernement et efficacité, pour développer leur leadership à travers de nouvelles compétences acquises », a indiqué la ministre. Ces Conditions devraient leur permettre de s’affirmer d’avantage au même titre que les garçons dans la perspective de l’égalité homme/femme, selon madame Lonlongno APEDO-ANAKOMA.

Elle a par ailleurs témoigné la gratitude du gouvernement à tous les partenaires techniques et financiers, aux organisations de la société civile et aux acteurs du secteur privé qui accompagnent les initiatives visant le plein épanouissement et la promotion de la fille togolaise.