Les portes pour la nouvelle promotion 2021-2024 de l’Ecole nationale de formation sociale (ENFS) à l’Université de Lomé s’ouvrent bientôt. Le Ministre de l’Action Sociale, de la Protection de la Femme et de l’Alphabétisation du Togo, madame Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA, a lancé le samedi 9 octobre 2021 à Lomé les épreuves du concours national de recrutement de cent (100) étudiants agents sociaux pour le compte de l’école. Les épreuves se déroulent simultanément dans les  régions du Togo.

Les chefs lieux, des régions, à savoir Lomé, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong accueillent ce jour 846 candidats dont 526 de sexe féminin et 320 de sexe masculin avec 02 non voyants qui composent en braille. Les candidats à savoir 91 pour le cycle 1 et 755 pour le cycle 2 répartis dans les centres d’écrits affrontent deux épreuves chacun : le français et la culture générale pour au moins quatre heures d’horloge avec une pause entre épreuve.   

Les épreuves permettront de retenir les plus méritants avec cinquante (50) par cycle. Les admis pour le cycle 1 avec un niveau BEPC sortiront agents de promotion sociaux après trois (03) ans à l’ENFS. Pour le cycle 2, avec un niveau BAC2 sortiront des Cadres supérieurs de développement social (CSDS) répartis en trois options dès la deuxième année (assistance sociale, éducation spécialisée, et développement local participatif).

Madame Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA lançant les épreuves a encouragé les candidats à un bon travail sans stress, mais plutôt avec abnégation devant les épreuves. ‘’Donnez le meilleur de vous même’’ a-t-elle signifié aux candidats qui ont déjà les yeux rivés sur la délibération très prochaine du jury.  

L’Ecole nationale de formation sociale (ENFS) à l’Université de Lomé a formé et mis sur le marché de l’emploi 934 agents sociaux dont 396 du cycle 1 et 538 du cycle 2, avec 507 de sexe féminin et 427 de sexe masculin.