La 5ème réunion des directeurs généraux et directeurs de la protection civile des pays africains membres de l’Organisation Internationale de la Protection Civile (OIPC) a pris fin le mercredi 29 septembre 2021 à Lomé sur une note de satisfaction des participants. Le Ministre togolais de la Sécurité et de la protection civile, le Général Damehane Yark a clôturé les travaux en présence de sa collègue de l’action sociale madame Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA, et de la Secrétaire générale de l’OIPC madame Mariatou Yap.

Les travaux ouverts le mardi ont permis d’aboutir ce jour à un rapport général qui notifie des recommandations qui prennent en compte les besoins des pays africains membres de l’organisation.

Au nombre des recommandations, l’assise de Lomé a émis le vœu que l’OIPC identifie les écoles de formation dont une en Afrique de l’ouest pour servir de centre de formation en matière de protection civile et de prévention de catastrophes; un exercice de simulation soit organisé pour tester la bonne fonctionnalité du matériel de protection civile au niveau de l’entrepôt de Tsévié (Togo) ; une stratégie soit trouvée pour tirer les pays de l’Afrique centrale pour atteindre les même niveaux de la protection civile et de gestion de catastrophes que les pays de l’Afrique de l’ouest. Le Togo, étant cité comme une référence à cette réunion, en matière de protection civile et de gestion de catastrophes.

Les deux jours d’échanges ont permis de faire le diagnostic des défis de la protection civile dans les différents pays. Occasion pour Madame Mariatou Yap de saluer l’engagement des participants à la fin des travaux en réitérant le remerciement de l’OIPC au gouvernement togolais pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité manifesté à l’égard des délégués. Elle a en fin exhorté les directeurs généraux et directeurs de la protection civile à un engagement ferme pour la mise en œuvre des différentes recommandations pour l’accroissement de la résilience du continent africain.

Fermant les portes des assises, le Général Damehane Yark,  Ministre togolais de la Sécurité et de la protection civile, a félicité au nom du gouvernement togolais les participants pour les échanges qui se sont bien déroulés. Vu les problèmes de protection civile et de catastrophes que les pays connaissent, il a émis le vœu que la plate forme d’échanges et de partage d’informations entre pays soit rapidement mise en place pour augmenter et renforcer les résiliences des populations.

L’Organisation Internationale de la Protection Civile (OIPC) a honoré le Togo à l’issue de ces assises. Les ministres Damehane Yark et Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA, et le Lieutenant- Colonel Yoma BAKA Directeur générale de l’ANPC (Agence nationale de protection civile) du Togo, ont été portés au rang d’Officier de l’Ordre International de la protection civile pour services rendus dans le cadre de la réduction des risques de catastrophes au Togo.

Cinq (05) autres togolais ont été portés au rang de Chevalier de l’Ordre International de la protection civile pour services rendus dans le cadre de la réduction des risques de catastrophes au Togo.

Rappelons que les travaux de cette réunion ont été placés sous le thème «La stratégie de l’OIPC pour l’Afrique et le projet d’établissement des plateformes sous régionales en Afrique en général, et le cas particulier de l’Afrique de l’ouest».