Dix neuf (19) candidats étudiants et anciens étudiants issus des universités publiques du Togo et écoles régionales de formation supérieure, ont participé le vendredi 17 septembre 2021 à l’auditorium de l’Université de Lomé, à la première édition du concours «Falling Walls lab Togo», qui a sacré premier Ayité HOUNOU-ADOSSI, docteur en médecin, promotion 2019 de l’école de médecine de l’Université de Lomé. C’est un concours exclusivement en anglais.

Il a fallu près de deux (02) heures d’horloge de présentations de projets viables en trois (03) minutes chacun, devant un jury présidé par Son excellence Monsieur Matthias VELTIN, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Togo ; pour départager les 19 candidats. C’est sous les yeux du professeur Kafui KPEGBA, 2ème Vice-présidente de l’Université de Lomé.

Chacun a présenté un projet de résolution d’un problème dans la société. Sur scène il s’est agi de convaincre le jury et l’assistance d’un problème réel remarqué dans l’un des secteurs de la société et une solution pertinente en vue d’un accompagnement pour sa mise en œuvre.

Le concours dans sa 1ère édition a primé les trois meilleurs projets. Notamment la première place au projet « Breaking the wall of préventable deaths and disabilities » de monsieur Ayité HOUNOU-ADOSSI, docteur en médecin qui va représenter le Togo à la finale mondiale du concours le 7 novembre 2021 à Berlin. Son projet consiste à la mise en place d’une application mobile pour sensibiliser la population au don du sang et faciliter sa collecte et disponibilité pour sauver des vies humaines.  

Il est suivi respectivement de Mlle Thierrie ASSEM  étudiante en licence génie mécanique à l’UL, qui a présenté « Breaking the wall of plastic waste through recovery»  un projet de valorisation de déchets plastiques dans la commune du Lacs 1 qui lui offre un billet d’avion Lomé-Bruxelles-Lomé. Monsieur Kossi ADJAH étudiant à WASCAL au Mali avec son projet « Breaking the wall of yield instability due to climate change» sur les rendements agricoles et les changements climatiques, a conservé la 3ème place du concours et gagne un ordinateur portable hp dernière génération.      

La grand finale de Berlin (Allemagne) constitue l’étape du concours des finalistes de différents pays. Selon le président du comité d’organisation du concours pour le Togo, monsieur Nicolas LEUBE, maître de conférence au département allemand (DAAD) de l’université de Lomé, la phase de sélection au niveau de chaque pays est subordonnée à la présentation de projets potentiels et viables.

Président la cérémonie du concours, le professeur Kafui KPEGBA, 2ème Vice-présidente de l’Université de Lomé n’a pas manqué de retracer la vision de cet évènement qui met le projecteur sur la qualité, la diversité et la passion des esprits les plus innovants des pays. C’est un projet, selon elle, de grande contribution à l’éducation des nouvelles générations qui façonneront le développement du Togo et du monde.

L’initiative constitue surtout une opportunité pour l’Université de Lomé de présenter au public, le potentiel de ses étudiants et diplômés.  

Le «Falling Walls lab» est une compétition scientifique, sociale et économique. Un concours d’idées novatrices institué depuis 2011 dans le monde par l’Allemagne. Chaque année sont présentées des solutions aux problèmes les plus importants dans la société et différents domaines scientifiques.