Le programme national d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né dénommé “WEZOU” est lancé le jeudi 26 août 2021 à Lomé lors d’une conférence de presse tenue au cabinet du ministère de la Communication et des média.

Ce plan de santé publique a été lancé par la Ministre déléguée auprès du ministre de la santé, chargée de l’accès universel aux soins, Dr Mamessilé Aklah AGBA ASSIH.

Le concept “WEZOU” a pour objectif de contribuer à la diminution de la mortalité maternelle et  néonatale par la réduction conséquente des dépenses de santé des ménages à travers la prise en charge en partie des frais des consultations prénatales, des analyses et de l’accouchement dans les formations sanitaires publiques de la grossesse jusqu’au 42ème jour après l’accouchement.

Pour atteindre cet objectif, un dispositif a été mis en place pour accompagner les femmes enceintes d’après M. ISSA Aboubakar, chef programme couverture sanitaire universelle.

La valeur des interventions est de deux types : le forfait de type 1 couvre quatre (04) consultations prénatales dont quatre tests urinaires, les frais de la pharmacie, l’acte d’accouchement normal, le tout à hauteur de 14.265Fcfa. Le forfait de type 2 couvre quatre (04) consultations prénatales dont quatre (04) tests urinaires, les frais de pharmacie, l’accouchement par césarienne à hauteur de 53.900Fcfa.  

Les ministres, le Professeur Akodah AYEWOUADAN en charge de la Communication, et Madame Adjovi Lonlongno APEDO épouse ANAKOMA en charge de l’action sociale étaient également présents au lancement.

Un numéro vert (8306) est mis à la disposition de la population pour plus d’information et la prise en charge.