La Stratégie REDD+ engagée depuis 2010 par le Togo arrive à terme en 2022 avec la phase pilote. Un atelier de validation du rapport de l’année 2020 de mise en œuvre de cette stratégie a été organisé le vendredi 20 août 2021 à Lomé. Le rapport constitue un document de capitalisation des acquis des parties prenantes dans le cadre du processus dont la phase de mise en œuvre proprement dite couvre 2023 à 2029.

Le Togo a activement intégré en 2015 le processus du Projet de soutien à la préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD+).  Depuis lors plusieurs actions ont été menées dans le sens de la promotion de l’économie verte ; dont entre autres l’adoption le 24 mars 2021 par le Conseil des ministres de la Stratégie nationale REDD+ qui vise à apporter le couvert forestier du territoire national à 30% à l’horizon 2050 et de son maintien par la suite.

Le rapport de mise en œuvre de cette stratégie pour 2020 ainsi validé par cet atelier prend en compte des activités réalisées, résultats obtenus par axe stratégique et ressources mobilisées par axe et par source de financement. Sa validation constitue un moyen pour baliser la voie à la phase de mise en œuvre proprement dite (2023 à 2029). Il retiendra les apports des participants pour son amélioration.

La Stratégie nationale REDD+ devrait parvenir à mobiliser 504,515 milliards de FCFA pour atteindre ses objectifs d’ici 2029. Ce financement est mobilisé à 5% par l’Etat togolais, 90% par les bailleurs et 5% par les populations bénéficiaires des projets du REDD+. Elle vise quatre (04) axes : Promotion d’une agriculture performante à faible impact négatif sur la forêt ; gestion durable des forêts et accroissement du patrimoine forestier ; réduction de la pression sur le bois énergie ; et l’appui à la mise en œuvre des actions transversales de renforcement du processus REDD+.

La mise en œuvre effective de la stratégie REDD+ au Togo va promouvoir la couverture forêts et impacter la vie des citoyens, surtout ceux dans les zones du projet, a indiqué Dr. Kanfitine DITOATOU coordonnateur national de REDD+ Togo.

Le document du rapport 2020 validé capitalise les efforts des ministères sectoriels, des organisations de la société civile et du secteur privé. Ce rapport qui va servir d’outils de plaidoyer dans la mobilisation des ressources démontre l’engagement du Togo à faire de la REDD+ un véritable mécanisme de développement, a indique le Lieutenant-colonel Koffi DIMIZOU Secrétaire général du Ministère de l’environnement et des ressources forestière à l’ouverture de la rencontre au nom de son Ministre de tutelle.

Après la validation dudit rapport et de son peaufinage, il sera organisé une table ronde des bailleurs pour la mobilisation des ressources afin de concrétiser la vision et objectifs du processus REDD+ pour le Togo.