Les Associations Femmes d’Actions et Cœur Solidaire, en collaboration avec  le Ministère chargé  de l’Action Sociale et de la Promotion de la Femme du Togo, avec l’appui du Système des Nations Unies et de l’Ambassade de France au Togo ont organisé le lundi 02 juillet 2021 à Lomé le forum des femmes 2021.

Ce forum qui a réuni entre autres les femmes parlementaires, les membres du gouvernement, les élues locales et maires du Grand Lomé; les leaders religieux et traditionnels, des acteurs de la justice et des forces de l’ordre s’inscrit dans le cadre de la célébration du 31 Juillet, Journée de la Femme Africaine.

Le forum s’articule autour du thème « Plus d’engagement en faveur de la protection de la femme et de l’enfant au Togo ».

Il s’agit de créer un cadre de réflexion des femmes et hommes engagés, des leaders d’opinion sur les questions de viols, d’incestes, de pédophilie, de pédopornographie et toutes autres  formes de maltraitance chez les femmes et les enfants.

Le forum devrait parvenir à de meilleurs solutions et stratégiques  pour un changement de comportements et de mentalités ; et à l’élaboration d’un document de recommandations et d’éléments de langage  pour différents  plaidoyers  et différents mécanismes  à créer  ou à renforcer.

Madame Meimounatou IBRAHIMA, vice-présidente à l’Assemblée Nationale togolaise, présidente du comité d’organisation, a rappelé qu’il est urgent que chacun exerce un contrôle social strict en dénonçant les crimes abominables et aussi en véhiculant les valeurs éthiques et morales des droits de l’homme qui impliquent nécessairement le respect de la vie, de la dignité et de la liberté de tout individu.

Le forum vient à point nommé pour intensifier la lutte contre les violences et les abus à l’égard des femmes et des enfants dans nos sociétés, a déclaré Mme Adjovi Lolonyo APEDOH-ANAKOMA, Ministre togolais de l’Action Sociale et de la promotion de la femme, à l’ouverture des travaux.