Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile et l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC) organisent un atelier de formation de quatre (04) jours sur l’utilisation du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces à l’endroit des autorités locales, le mardi 27 juillet 2021 à Lomé.

L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des autorités locales à la maîtrise et à l’utilisation du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces

Le présent atelier de formation est subdivisé en deux phases, en respect aux mesures barrières à la Covid-19. Une première phase de deux (02) jours est consacrée à la préfecture du Golfe et la seconde phase de (02) jours pour la préfecture d’Agoè-Nyivé. Vingt (20) participants sont attendus à chaque phase de formation. Le guide ainsi rédigé et validé par les acteurs clés de la gestion des catastrophes, sera mis à la disposition des autorités locales qui nourrissent le besoin d’avoir des explications du document, afin de prendre en main son exploitation à des fins utiles.

Selon le colonel BAKA Yoma, directeur général de l’ANPC, au cours des deux dernières décennies, le Togo a été confronté à plusieurs situations d’urgence qui sont pour la plupart d’origine hydrométéorologique et anthropique, marquées par les inondations, les vents violents, les glissements de terrain, l’érosion côtière, les feux de végétation/incendies, les conflits etc.

A la fin de cet atelier, l’autorité locale va connaître ses rôles et responsabilités inscrits dans le guide pratique ; s’approprier du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces et sera sensibilisée sur la gestion décentralisée des risques de catastrophes et menaces.

L’autorité locale à former, est composée de préfets, de secrétaires généraux, de maires, des conseillers municipaux, des responsables des services techniques, des communicateurs des préfectures et communes.

Les activités de cet atelier ont été lancées par le colonel AKOBI Messan, secrétaire général du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civil.