Un atelier de réflexion et de renforcement des capacités des acteurs de la protection des enfants est organisé le mardi 27 juillet 2021 à Lomé par le Bureau National  Catholique  de l’Enfance du Togo (BNCE) avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD).

Placé sous le thème : « La synergie d’action permanente pour une mise en œuvre efficience des critères de la justice  juvénile réparatrice », cet atelier est organisé après la publication en juin 2021 de deux guides ;  l’un destiné aux enfants et l’autre à l’usage des parents et de la communauté avec des posters et des vidéos orientées prioritairement vers les bénéficiaires et vise à renforcer l’accompagnement, la prévention et la sensibilisation. 

Durant les travaux, les participants vont analyser l’approche de la justice réparatrice prononcée par le Code de l’enfant à l’aune des services et prestations des Institutions pertinentes et des pratiques  actuelles.

Ils vont penser également à renforcer la coordination et la complémentarité  entre les acteurs  à travers une grande synergie d’action.

Pour monsieur Yao AGBETE, coordinateur du plaidoyer international du BICE,  cette rencontre  va permettre davantage d’aller vers les mesures de protection. Ceci aidera aux parents de comprendre l’attitude et la réaction de leurs enfants à travers les fréquentations pouvant tomber dans la délinquance.

Pour le directeur de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, monsieur AKIBOU IDRISSOU, les dispositions particulières sont prises pour protéger les enfants afin de ne pas durer aux centres de détention.

A l’issu de cette rencontre une plateforme électronique d’informations sur les enfants en contact avec la loi sera créée.