Le Centre Régional Africain d’Administration du Travail  (CRADAT) avec le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social, organisent un atelier de renforcement des capacités des inspecteurs du travail en Sécurité et Santé au Travail (SST) et dialogue social dans le contexte covid-19 du 26 au 30 juillet 2021 à Lomé.

Au sein des systèmes nationaux d’administration du travail, les inspections du travail jouent un rôle clé dans les réponses nationales aux différents enjeux de sécurité et de santé du travail. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les inspections du travail de nombreux pays sont affectées dans leur fonctionnement normal en raison de nombreux défis à relever pour assurer efficacement les fonctions d’inspection du travail.

L’objectif de cet atelier est d’amener les inspecteurs à être capables de contribuer à la promotion de la sécurité et santé sur les lieux de travail en accord avec la police nationale de sécurité et santé au travail du Togo ; plus spécifiquement, ils doivent être capables d’évoluer, d’apprécier le niveau de prestation de sécurité dans les entreprises et procéder à une analyse systématique et approfondie des conditions et du milieu de travail enfin de créer des conditions propices à assurer la protection des ressources emplois, des savoir-faire et les compétences pour favoriser le dialogue social dans le contexte de SST.

Le Togo s’est engagée résolument dans la voie du progrès et de l’émergence dans un contexte mondialisé où chaque pays a le devoir d’assurer la veille dans le domaine de la santé de sa population active. En vue d’atteindre cet objectif au niveau des entreprises et tenant compte de ses missions fondatrices, le CRADAT s’engage à former 20 inspecteurs du travail du Togo dans le domaine de la Sécurité et Santé au Travail (SST) dans le contexte du COVID-19 en tenant compte des mutations du marché du travail.

Cet atelier offre également l’occasion de mobiliser les inspecteurs du travail du Togo pour le développement de la prévention sur les lieux de travail et d’engager les travailleurs dans la culture de l’esprit de sécurité et du dialogue social afin de mieux lutter contre les nouveaux risques et mener le pays au rendez-vous de l’agenda du travail décent.