L’Association National des personnes Atteintes d’Albinisme au Togo (A.N.A.T.) avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo a organisé une cérémonie de remise des verres aux Personnes Atteintes d’Albinisme (P.A.A.) le mercredi 21 juillet 2021 à Lomé.

En raison de l’absence de la mélanine, les personnes atteintes d’albinisme font face à deux principaux problèmes de santé. Il s’agit en effet des maladies cutanées allant fréquemment jusqu’aux cancers de la peau et des étreintes oculaires caractérisées par une basse vision et une grande sensibilité à la lumière.

Depuis 2018, dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique et grâce à l’appui de ses partenaires, l’A.N.A.T n’a pu offrir aux PAA que des consultations dermatologiques et la prise en charge des cancers cutanés.
Cette année dans le cadre du projet de promotion et de renforcement du droit à la santé des PAA au Togo, financé par le PNUD, avec l’appui institutionnel du Ministère des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté et des Relations avec les Institutions de la République, l’A.N.A.T a prévu offrir des consultations ophtalmologiques à 30 personnes atteintes d’albinisme des préfectures de Zio, de Kloto et du grand Lomé et leur confectionner des verres correcteurs et protecteurs.

L’A.N.A.T enregistre environ 600 PAA qui sont suivies par l’association  sur toute l’étendue du territoire, les PAA sont estimées à plus de 2000 personnes.

Cette activité a permis de consulter et d’offrir des verres médicaux à 35 PAA enregistrées dans les préfectures de Golfe, Agoè, Zio, Lacs, Haho, Yoto, Amou, Kpélé, Kloto, Ogou et du moyen-Mono.

Les séances de consultation ont eu lieu les 11, 18 juin et 02 juillet 2021 dans la clinique médicale spécialisée du docteur Brice DZIDZINYO, chef service ophtalmologue du CHU Sylvanus Olympio.

 La conception des verres a été confiée à l’optique « VISION SANS FRONTIÈRE ». Sur les 35 bénéficiaires, 20 viennent de Lomé et 15 des autres préfectures, 22 sont de sexe féminin et 13 de sexe masculin. Sur le plan professionnel les bénéficiaires se déclinent comme suit: 20 élèves, 5 étudiants, 9 volontaires travaillant à  A.N.A.T et une ménagère.