L’université de Lomé, l’université de Kara et les universités privées avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de Recherche ont signé une convention de partenariat le vendredi 16 juillet 2021 à la présidence de l’université de Lomé.

Depuis 2013 a été lancé ce processus de convention de partenariat entre les universités du Togo qui enfin se concrétise en 2021, Cette convention qui lie désormais les universités publiques et celles du  privé du Togo, replace les universités publiques dans leur rôle de moteur de l’enseignement public et offre un accompagnement efficace et un encadrement certain aux enseignants du privé. Ça constitue également un outil juridique d’accompagnement des enseignants du privé dans l’évolution de leur carrière.

Un diagnostic a été fait et à montré qu’il y’a une faiblesse relative à la qualité de l’enseignement du côté du privé. Grâce à ce partenariat les universités et établissements d’enseignement supérieur privés seront accompagnés dans l’art de l’enseignement supérieur dans le programme du CAMES.

Les enseignants ayant un bon diplôme dans ces universités seront accompagnés pour devenir professeurs agrégés, professeurs titulaires, maitres assistants et maitres de conférences. Ceci permettra la hausse du niveau de prestation de ces enseignants. Cette convention étant signé mènera les uns et les autres à mieux se connaître pour mieux s’entraider.

Par ce partenariat, les universités publiques du Togo s’engagent à sensibiliser les enseignants du privé sur les conditions et normes d’évaluation et de promotion des enseignants et chercheurs, amener les enseignants du privé au respect des normes pédagogiques et scientifiques de la carrière dans l’enseignement supérieur dans l’espace CAMES, accompagner ceux remplissant les conditions fixées par le guide d’évaluation du Conseil à préparer et  soumettre leurs dossiers de promotion.

Les établissements privés de leur côté, prennent l’engagement de respecter les normes d’évaluation et de promotion des enseignants-chercheurs et chercheurs du CAMES, de même que les normes pédagogiques et scientifiques élaborées à cet effet ; présenter des enseignants-chercheurs aux formations pédagogiques organisées par les universités publiques du Togo ; prendre toutes les dispositions pour maintenir un cadre permanent de dialogue et de concertation.

La présente convention entre les deux universités publiques et le conseil des établissements privés d’enseignement supérieur est conclue pour une durée de 5 ans renouvelable.