Un atelier de renforcement des capacités à l’intention des agents des douanes dans le contrôle des produits chimiques s’est tenu le mercredi 30 juin 2021 à Davié, à 26 km au Nord de Lomé.

Cette rencontre de trois jours est une initiative de l’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques, ANIAC-Togo, elle vise l’instauration d’un mécanisme dans le contrôle des produits chimiques.

Pour monsieur HUNLEDE Amah, président ANIAC-Togo, il est aussi question d’impliquer davantage les agents des douanes dans la mise en œuvre de la convention sur l’interdiction de ces armes chimiques.

A en croire monsieur  MASSINA Alakinè, Commandant des Douanes, Chef-Brigade de Lomé-Port, aucun pays n’est en sécurité si les douanes ne sont pas efficaces. Il a ajouté également que le contrôle revêt une importance capital car face à la production et à l’utilisation croissante des produits chimiques, il devient impérieux que les pays comprennent les multiples avantages de la création et de la mise en œuvre de cadre juridique visant à contrôler ces produits.