Un atelier de validation  de la stratégie  nationale de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement  du terrorisme et de prolifération des armes de destruction  massive (LBC /FT/PADM) est organisé le mardi 29 juin 2021 à Lomé par la Cellule  Nationale de Traitement des Informations  Financières  du Togo ( CENFIT-TG) en collaboration avec le Comité National de Coordination des Activités de lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme  (CONAC) et  l’appui  technique du Projet  OCWAR-M Expertise  France.

La Stratégie Nationale LBC/FT-PADM  est un  document politique qui  indique les priorités et les actions à mener. Elle offre une visibilité aux différents  acteurs de la lutte et marque la volonté de l’Etat à engager les moyens nécessaires pour sa mise en œuvre.

L’objectif de cet atelier est de valider le document de stratégie nationale de LBC/FT-PADM et de son plan d’action.

Pendant trois jours de travail, soixante-quinze participants des secteurs publics et privés sont invités à présenter la méthodologie d’élaboration de la stratégie, les grands axes de la stratégie et les plans d’action annexés ; définir les étapes futures et à recueillir les commentaires des parties prenantes au processus.

A en croire  le président du CENTIF monsieur AQUITEME TCHAA Bignossi, le Togo a décidé d’élaborer ce document afin de mieux organiser la lutte contre le BC/FT-PADM pour lui donner toute l’efficacité souhaitée.

Pour surseoir ces menaces il faut répondre aux standards internationaux de la recommandation 1 du GAFI a-t-il précisé.

Monsieur AQUITEME TCHAA  a aussi souligné que la mise en œuvre de ces textes va permettre au Togo de gagner d’autres investisseurs.

Pour finir il a martelé qu’après l’adoption du document, une conférence de presse sera organisée pour la vulgarisation auprès des partenaires au Développement dans le but d’être aidé par les partenaires techniques et financiers.