La journée internationale des gens de mer est célébrée chaque 25juin. Cette année l’évènement est placé sous le thème « Les gens de mer au cœur des transports maritimes de demain ». Au Togo, pour marquer la journée, une conférence débats a été organisée le 25 juin 2021 par le Ministère de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière du Togo.

La Journée des gens de mer instaurée par les Nations unies a été promulguée en 2010 et commémorée pour la première fois en 2011 en l’honneur des femmes et hommes de mer par le monde.

Elle constitue une occasion pour faire la visibilité et souligner l’important et déterminant rôle d’aujourd’hui et de demain que jouent ces acteurs dans le développement des nations.  Il s’agit d’une reconnaissance à leur endroit en ce qu’ils ne ménagent aucun effort pour disposer les produits aloétiques et transports de marchandises au profit des populations mondiales.

Le gouvernement togolais ne perd de vue les efforts des acteurs de mer en ce sens que près de 90 % de produits transitent par la mer.La mer est donc un atout économique très important dans la mise en œuvre du PND et du plan stratégique du gouvernement togolais d’ici 2020-2025.

Il faut dès lors associer les gens de mer dans la réalisation de ces objectifs. Pour la célébration au niveau national, le gouvernement a choisi le thème « Les affaires maritimes : une affaire de tous pour faire du Togo un hub de la logistique du transport maritime».

Le gouvernement compte faire du secteur un secteur émergeant et compétitif selon monsieur Ismaël Koami KODJO, directeur de cabinet du Ministère de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière, en lançant la célébration au nom de son ministre de tutelle.

Les participants ont été sensibilisés sur l’importance de ce secteur et ses différentes opportunismes, les stratégies mises en place et les visions du gouvernement, et la promotion de la gente féminine dans le secteur de la mer. Pour ce fait, quatre présentations ont été faites et suivies de débats : L’administration maritime au service des gens de mer;  la place de la femme dans la navigation maritime; les métiers de lamer et les opportunités de formation; et les enjeux liés aux conditions de vie des gens de mer.

La Convention du travail maritime (MLC) a été adoptée le 23 février 2006 par la Conférence internationale du Travail. Celle-ci a été ratifiée par le Togo le 14 mars 2012 et mise en vigueur le 20 août 2013.

A ce jour 98 pays représentant 91% de la jauge brute de la flotte marchande mondiale ont ratifié cette convention. Elle énonce les droits des gens de mer et préconise des conditions de travail décent allant à l’instauration de conditions de concurrence loyales en armateurs.

Le Ministère a engagé il y a quelques années des discutions avec les gens de mer au Togo en vue d’améliorer les conditions de leur travail pénible et risqué en ceci en lien avec la convention du travail maritime (MLC) adopté en 2006. Ces travailleurs du secteur maritime souhaitent la reprise de cette discussion qui suspendue entre temps avec le gouvernement.