Le Conseil Consultatif National des Enfants (CCNE) a été installé le samedi 19 juin 2021 à Lomé par madame la Ministre Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA, de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation du Togo. C’est à l’issue de l’atelier de formation à l’endroit des enfants et jeunes démarré le 16 juin 2021 par l’Association des enfants et jeunes du Togo pour le Droit de l’Enfant (AEJT-DE), avec le soutient de Plan international.

Le Conseil consultatif national des enfants (CCNE) pour le suivi des droits de l’enfance au Togo compte neuf (09) membres présidé par mademoiselle Mariella KAMPATIBE.

C’est une disposition que l’Etat togolais a prise pour réaliser l’une des recommandations de l’étude commanditée en 2006 par l’Organisation des Nations Unies (ONU) sur les questions de violences faites aux enfants, selon la Ministre Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA.  

Selon cette étude beaucoup de violences avaient été relevées dans les familles et dans les communautés sur les enfants au niveau national.

Le conseil constitue ainsi la voix des enfants pour participer à la lutte contre les violences à travers les sensibilisations dans les écoles, les centres d’apprentissages et au niveau des médias.

Il s’agit de renforcer les capacités de ces enfants pour leur permettre de maitriser les questions sur leurs droits et aussi d’être alertés par rapport à leur environnement et pouvoir déceler tout acte de violence à leur endroit.

Le conseil aura entre autres pour mission d’œuvrer et de participer au développement du pays en suivant les initiatives du gouvernement en faveur des enfants et faire des propositions pour que leurs questions soient effectivement prises en compte dans les différentes politiques de planification. Il devra également accompagner leurs paires à tous les niveaux pour participer aux différentes instances de décisions et surtout à l’heure où le Togo est en pleine œuvre dans la décentralisation, ces jeunes sont invités à collaborer avec les leaders communautaires.

La représentante résidente de Plan international au Togo, Madame Awa Faly BA a pris part à la cérémonie.

L’évènement se situe dans le cadre de la mise en œuvre du Projet «Renforcement de la société civile pour la gouvernance des droits des enfants au Togo (CRG)».