La campagne de sensibilisation de masse lancée le 26 mai 2021 à  l’endroit des leaders religieux de la préfecture d’Agoè-nyivé  sur le  la covid-19 a pris fin le vendredi 11 juin 2021 avec l’étape de la commune d’Agoè-nyivé.

Les six (06) communes de la préfecture d’Agoè-nyivé  n’ont pas échappé à cette opération placée sous le thème « Phase accélérée de la tournée de sensibilisation au respect des mesures barrières dans les églises des six (06) communes de la préfecture d’Agoè-nyivé». Il s’agit des communes de Sanguéra, Vakpossito, Légbassito, Togblékopé,  Adétikopé  et Agoè-nyivé.  

La campagne avait pour objet d’amener les populations des dites communes à travers les prêtres et pasteurs à mettre en pratique et de manière effective des mesures éditées par le gouvernement en vue d’éradiquer la pandémie dans la préfecture. Et ceci en collaboration avec les Volontaires du Groupe mixte de Surveillance anti covid-19 (VGS). 

A terme il est question de parvenir à la mise en place dans chacun des 105 villages que compte la préfecture un système de suivi de mesures barrières et la vaccination dans les lieux de cultes.  

Une formation à l’endroit des pasteurs et imams qui seront aidés par les VGS pour renforcer la continuité des actions sur le terrain, est prévue dans les prochains jours, selon le Pasteur Yawovi ALIDJINOU, point focal anti covid-19 de la préfecture d’agoè-nyivé.

Les leaders religieux constituent un canal de proximité de communication, donc un atout favorable dans la lutte contre la pandémie selon le préfet d’agoè-nyivé, Col Hodabalo AWATE, président du comité préfectoral de gestion anti covid-19. Il a félicité ces leaders pour leur engagement et détermination à contribuer  dans la  sensibilisation de leurs fidèles, du début de la pandémie jusqu’à la fermeture et ouverture partielle des lieux de culte, au respect des différentes mesures prises par le gouvernement.

Les participants ont suivi à cette rencontre apothéose une présentation sur les mesures barrières, les restrictions et la campagne de vaccination que sont les stratégies que le gouvernement a adhéré pour lutter contre la propagation de la Covid-19 au Togo ; ainsi que la sensibilisation sur les effets secondaires des vaccins comme tout autre médicament.

La situation épidémiologique au niveau de la préfecture jusqu’au 10 juin 2021 est de 2613 selon le mode de transmission avec 146 cas importés, 890 cas contact et 1577 transmissions communautaires. La situation vaccinale du 11 mars au 10 juin 2021 est de 43 717 vaccinés au 1er tour et 16 841 au 2ème tour y compris le personnel de la santé.

Aujourd’hui on peut compter 32 cas actif pour la préfecture d’agoè-nyivé, une nette diminution par rapport au moins précédentes et ceci à l’actif des différentes sensibilisations et campagnes pour la vaccination anti covid-19.

De manière générale le Togo observe de cas de contaminations en régression, une situation due évidement à la bonne politique anti covid-19 du gouvernement togolais.