La célébration de la journée mondiale des océans, édition 2021 a pris fin le mardi 08 juin 201 à Lomé.

Le thème retenu par les Nations Unies pour cette édition est : « Océan : vie et moyens de subsistance » ; elle est l’occasion de sensibiliser les populations du littoral sur les impacts de la pollution, de la prolifération des déchets et sur les comportements nocifs et dégradants affectant les océans.

Bref attirer leur attention sur l’ensemble des bonnes pratiques en matière de protection et de gestion durable des océans.

Cette activité a réuni les usagers, chefs canton, chefs de village, des élus locaux, des leaders d’opinion, des chefs religieux et des représentants de la société civile.

Il s’agira de renforcer la synergie d’actions et de coopération entre les parties prenantes c’est-à-dire les usagers, les acteurs de développement, les partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur maritime, en vue d’impulser le dynamisme de gestion durable des océans.

Ces acteurs en collaboration avec les collectivités locales, devront alors œuvrer pour assainir les lieux et places insalubres du littoral afin de réduire les risques de contamination liés à la prolifération des maladies hydro-fécales auprès des populations du littoral.

Présent à cette activité, monsieur Joseph Koamy GOMADO, maire de la commune du golfe 1, a indiqué que son service va contribuer à la propreté et à l’enregistrement du déchet zéro sur la plage.

«Pour notre survie les océans procurent 50% de l’oxygène que  nous respirons, stock 93% du carbone sur la planète,abritent 250.000 espèces connues, nourrissent près de 3,5 milliards de personnes » a indiqué le Ministre togolais Kokou TENGUE, de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière à l’ouverture de la rencontre.

Neuf (09) produits sur 10 (soit 90% des marchandises issus du commerce international) transiteraient par la mer.