La Journée internationale d’actions pour la santé des femmes est célébrée chaque 28 mai de l’année. L’ONG VED Togo (Voie éclairée des Enfants Démunis) a choisi le samedi 29 mai 2021 pour marquer cette journée par une table ronde pour réfléchir aux questions de santé de la femme et de la jeune femme. La rencontre a été présidée par Madame Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA, Ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation du Togo.

Près d’une centaine de jeunes ont pris part à cette rencontre placée sous le thème « Les grossesses précoces, non désirées et responsabilités du genre dans la famille et convergence des consciences vers les ODD : Chemins et leviers».

Des organisations (52) de la société civile (OSC) au Togo ont été représentées à cette table ronde, selon M. Lucide Kofi HATOR président du comité d’organisation.  

Ils ont été entretenus par des panélistes sur les questions de santé sexuelle reproductive de la femme, la santé mentale, la vulnérabilité de la femme, les grossesses précoces : les causes en milieux scolaire et extrascolaire surtout chez les adolescentes, la responsabilité des parents, l’éducation sexuelle à l’école et à la maison.    

Occasion pour le ministre de l’action sociale de revenir pleinement sur les actions du gouvernement en faveur de la jeune fille en général et des questions de sexualité en particulier. Elle a insisté sur la responsabilité des parents dès l’adolescence de la jeune fille afin de la préparer pour l’âge adulte.

Pour elle le dialogue est autant très nécessaire entre la mère et la jeune fille ainsi que le jeune garçon. Les  causes de grossesses en milieux scolaires seraient liées à l’abandon des responsabilités des parents.

Madame Adjovi Lonlongno APEDO-ANAKOMA a ainsi convié les jeunes filles et garçons à ne pas vouloir le gain facile et de réfléchir à l’idéal pour demain tout en s’abstenant des inutilisés ; avant d’inviter les leaders communautaires à s’impliquer d’avantage sur ces questions en impliquant les femmes dans les programmes de développement.

Des tableaux à titre honorifique ont été remis à 12 femmes chacune pour leur encouragement et leur détermination en faveur de l’autonomisation et de la promotion des droits des femmes ; dans 05 catégories à savoir autorités publiques administrative, femme d’influence – réseaux sociaux, jeune femmes leaders, responsable d’OSC, et santé et bien-être.  

La ministre a reçu un tableau honorifique dans la 1ère catégorie autorités publiques administrative pour les multiples actions du gouvernement en faveur de la femme à travers son département.

L’ONG VED Togo mène depuis des années des actions en faveur des enfants démunis, orphelins, et de la jeunesse pour leur épanouissement.