Le Centre Autonome d’Eludes et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) organise avec l’appui de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), les 26 et 27 mai 2021 à Lomé, une formation sur l’intelligence économique à l’endroit des Petites et moyennes entreprises (PME).

Une cinquantaine de participants prennent part à cette rencontre dont les travaux ont été ouverts le mercredi 26 mai 2021 par la Directrice exécutive du CADERDT, madame Odilia GNASSINGBE-ESSONAM.  

Les responsables des PME togolaises seront édifiés sur la pratique de l’intelligence économique, afin de percevoir l’intérêt de cet outil pour le développement de leurs activités et l’amélioration de leur compétitivité.

Se doter d’outils efficaces pour collecter des informations stratégiques sur les nouveaux marchés surtout avec la mise en œuvre de grands projets tels que la Zone de Libre Echange Continentale et Afrique (ZLECAF), s’avèrent nécessaire pour ces entreprises.

A l’issue de cette formation les séminaristes seront sensibilisés sur les tendances de l’économie Africaine; les fondamentaux associés au concept d’intelligence économique; ainsi que les techniques de mise en place d’un dispositif d’intelligence économique à l’échelle de la PME. Les outils de sécurisation du patrimoine informationnel en leur sein seront également abordés.

Les Petites et moyennes entreprises (PME) constituent près de 90% du tissu entrepreneurial au Togo. Pour la directrice exécutive du CADERDT madame Odilia GNASSINGBE-ESSONAM, la mondialisation de l’économie, la révolution numérique et techniques qui conditionnent l’accès aux marchés, obligent les PME togolaises à développer des pratiques efficaces pour protéger leur patrimoine informationnel afin de s’hisser sur les nouveaux marchés et favoriser leur développement.