Les huissiers de justice du Togo sont en formation pour un accompagnement efficace du processus d’indemnisation amorcé par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) au Togo. Un atelier de dix (10) jours a été ouvert à leur endroit le mardi 18 mai 2021 à Lomé par la présidente de HCRRUN, Madame Awa NANA-DABOYA.  

La mise en œuvre des recommandations de la Commission  Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) sur le programme de  réparations et indemnisations liées aux violences sociopolitiques jusqu’en 2005 au Togo, n’est possible sans l’implication étroite des acteurs de la justice.  

Le processus d’indemnisation démarré en 2017 a beaucoup avancé et à ce stade mérite un fort accompagnement de la justice transitionnelle avec l’implication des Huissiers de justice. L’institution veut donc outiller ces acteurs pour la mise en œuvre efficace du programme de réparation.

Il s’agira de permettre aux Huissiers de justice de comprendre la notion de justice transitionnelle, un processus dans lequel le Togo s’est engagé pour tourner la page des violences sociopolitiques ; d’avoir une connaissance claire du mandat et la mission de HCRRUN ; de maitriser les différentes étapes du processus et assimiler les attributions et stratégies de l’Huissier de justice dans l’accompagnement de l’institution. Ces acteurs prendront également connaissance du remplissage de fiches techniques utilisées et les stratégies pour démasquer les tentatives de fraudes dans le processus.

Il est question, selon la présidente de HCRRUN, de partager avec les Huissiers de justice les grandes orientations et problématiques sur les circonstances qui ont conduit le Togo à s’engager dans la justice transitionnelle ; les choix opérés par le Togo et les grands tournants de son évolution.

Près d’une centaines d’Huissiers de justice répartis en quatre (04) groupes vont participer à cet atelier en quatre sessions dont deux (02) jours par session. Les travaux prennent fin le vendredi 28 mai 2021.