Un atelier de renforcement de capacités des membres et du personnel de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) sur le fonctionnement du mécanisme de l’Examen Périodique Universel (EPU) s’est tenu le mardi 18 Mai 2021 à Lomé.

C’est une initiative de la CNDH et de l’UPR Info (Universal Periodic Review), partenaire technique et financier. Elle permettra aux participants de se familiariser avec le fonctionnement du mécanisme de l’EPU et de sa complémentarité avec les autres mécanismes internationaux de protection des droits de l’homme. 

Il s’agira aussi de renforcer leurs connaissances sur le mécanisme de l’Examen Périodique Universel et de les outiller pour l’élaboration  du rapport complémentaire.

Le mécanisme de l’Examen Périodique Universel (EPU) consiste à examiner la situation des droits de l’homme et à promouvoir le suivi des obligations et engagements de tous les Etats membres des Nations Unies en matière de droit de l’homme.

Les travaux de l’atelier ont été ouverts par madame Nakpa POLO, président de la CNDH. Pour elle, ce rendez-vous va contribuer à améliorer le respect de la dignité humaine, une des conditions sine qua non de la paix et de sécurité durable.

Depuis Genève, madame Mona M’Bikay, Directrice Exécutive de UPR Info a salué la tenue de la  rencontre qui va donner aux participants de l’expertise pour élaborer un rapport de qualité.

Le 31 octobre 2016 le Togo a présenté son rapport national au titre du 2ème cycle de l’EPU. A cet exercice 195 recommandations ont été formulées par les Etats membres et observateurs, 167 recommandations ont été acceptées et 28 recommandations ont été notées  par le Togo.