Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a procédé à la mise en opération de la turbine à gaz de la centrale thermique Kékéli Efficient Power dans la zone portuaire, le lundi 26 avril 2021 à Lomé. Le Président du Conseil d’Administration du Group Eranove Monsieur Vincent Le GUENNOU était présent.

La centrale électrique de Kékéli  Efficient Power au Togo est proposée par le Groupe industriel panafricain Eranove pour répondre au défi lié à l’accès à l’électricité en Afrique. Elle utilise une technologie à cycle combiné gaz-vapeur qui permet de produire plus d’électricité sans consommation additionnelle de gaz et en limitant le rejet de CO2.

L’arsenal électrique d’une puissance installée totale de 65 mégawatts à terme va produire 532 Gigawatts/heure par an pour une fourniture d’énergie électrique à plus de 250000 foyers soit 1,5 million de personnes.

Construit selon les standards internationaux et les nouvelles technologies, le joyau va augmenter la capacité de production d’énergie du Togo, soit 50% de la fourniture actuelle.  Il cadre avec la vision du gouvernement togolais contenue dans le PND et la feuille de route 2020-2025 qui prévoit la couverture nationale en électricité à 75% en 2025 et 100% en 2030.  

Cette première flamme lancée par le chef de l’Etat ouvre la phase de mise en service industrielle de la première tranche de 47 mégawatts en cycle ouvert. La mise en réseau de la deuxième tranche (cycle vapeur) devrait intervenir fin 2021 pour compléter les 18 mégawatts et parvenir au 65 mégawatts.

« Cette centrale constitue une belle avancée dans la transition énergétique du Togo vers un model plus durable mais également inclusif. Kékéli fournira la stabilité énergétique au pays d’ici l’horizon 2030 »  a indiqué Madame Mawunyo Mila AZIABLE, Ministre Déléguée auprès du Président de la République chargée de l’Energie et des Mines, lors de l’inauguration.

  

La centrale thermique Kékéli Efficient Power est financée à hauteur de 67 milliards de francs CFA mobilisé à 100% par les institutions financières africaines emmenés par la BOAD et Oragroup. C’est le fruit d’un partenariat public privé robuste et équilibré sur une durée de 25 ans englobant l’État du Togo et des acteurs internationaux de renom comme le groupe Siemens (fourniture de turbines) et l’espagnol TSK (construction de la centrale).