Un atelier de formation à l’intention des comités du Mécanisme de Gestion des Plaintes (MGP) mis en place dans le cadre du Projet d’Infrastructures et du Développement Urbain (PIDU) s’est déroulé le 12 Avril à Lomé.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la réalisation des ouvrages du PIDU notamment des eaux pluviales, construction des espaces publics, les marchés de proximité et l’amélioration du système d’adduction d’eau.

Cette rencontre a réuni des acteurs de développement à savoir des chefs traditionnels, chefs de quartier et les conseillers municipaux de la commune du Golfe 5.

Ces acteurs de développement vont contribuer également à maintenir un climat de sérénité et de confiance dans la mise en œuvre du projet.

Les comités de gestion des plaintes qui seront formés au cours de cet atelier vont gérer non seulement des plaintes liées à des frustrations, à l’exécution des travaux du projet  mais aussi de réfléchir à l’importance des travaux communautaires.

Selon monsieur Kossi ABOKA, maire de la commune du Golfe 5, ce mécanisme consensuel est mis en place pour gérer des problèmes  au cours de l’exécution   du projet.

L’autorité locale a souligné que ce rendez-vous va permettre aux acteurs de développement d’apporter des idées et de  réfléchir à la formulation des diverses plaintes qui seront déposées à l’endroit du PIDU avant le démarrage des travaux.

Financé par la Banque Mondiale à hauteur de 16 milliards de francs CFA, les travaux de ce projet vont démarrer dans la commune du Golfe 5 et celle de Koza 1.