Un atelier de lancement officiel du plan national de réduction des polluants atmosphériques et climatiques de courte durée de vie du Togo a eu lieu le vendredi 26 mars 2021 à Lomé. Une cinquantaine de participants proviennent des milieux politiques administratif, de la représentation des organisations non gouvernementales, de la société civile et privé prennent part à cette rencontre.

Les polluants atmosphériques et climatiques de courte durée de vie sont très nuisibles à la santé humaine. Ils sont notamment responsables de décès prématurés. A cet effet, il devient impératif que les différents acteurs réfléchissent en vue de trouver des solutions pour leur réduction. La mise en œuvre des quatorze mesures d’atténuation approuvées dans le plan pourrait réduire ces émissions de gaz et protéger ainsi la santé des Togolais.

Le Togo a pris l’engagement vis-à-vis de l’accord de Paris pour réduire ces émissions de 11,14 %  et de 20 % de réduction supplémentaire conditionnelle d’ici à l’horizon 2030. C’est le directeur de l’environnement  M. Thiyu ESSOBIYU, représentant du ministre de l’environnement et des ressources forestières, qui a ouvert les travaux de ce lancement.