L’Académie du Genre et des Inclusions Sociale (AGIS) veut propulser, aux côtés du gouvernement togolais, la thématique du genre, la promotion de la femme et la jeune fille au niveau national. Elle tient les 26 et 27 mars 2021 avec le soutien de ses partenaires comme le GF2D et le MenEngage Togo, un symposium national annuel sur l’égalité de genre et les droits des femmes et des filles au Togo.

Le Symposium National du Genre a pour ambition de contribuer à la réflexion stratégique en matière d’égalité de genre et des droits des femmes et des filles au Togo. C’est un cadre d’échange, de débat et de dialogue sur des sujets théoriques et pratiques sur le genre dans ses différentes ramifications.

Selon madame Michelle AGUEY secrétaire générale du GF2D (Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement), l’initiative contribuera à terme à une meilleure compréhension des thématiques du genre et leur importance dans le respect des droits humains et les stratégies de développement ; et permettra de produire une quantité suffisante d’informations, actualisées et réelles sur le sujet.

Trois (03) communications notamment les dispositifs de l’État pour la protection des femmes et des filles contre la Covid 19 ; comment promouvoir et renforcer le leadership des femmes dans un monde de covid? Et leadership féminin ou leadership féministe ? Vont meubler la rencontre.

Les travaux en atelier et plénière, la foire de la journée du symposium, le concours de discours féministes, et l’exposition chaussures rouges vont marquer les deux (02) jours de la rencontre.

L’évènement a été ouvert par Madame Massan TAMAKLOE, représentante du ministre en charge de l’action sociale, de la promotion de la femme, et de l’alphabétisation du Togo.

Elle a salué la tenue du symposium qui va contribuer, selon elle, à faire avancer les réflexions stratégiques engagées par le gouvernement togolais à travers son département. Toutes les recommandations du symposium dans le but de renforcer les capacités des femmes et des filles pour influencer les changements de mentalités, seront prises en compte par le Ministère, a ajouté Madame TAMAKLOE.

Les initiateurs comptent organiser ce symposium deux fois dans l’année avec des thèmes en lien avec les thèmes d’actualité choisis pour la commémoration de la journée de la femme ou de la journée de la jeune fille.

Plusieurs initiatives ont été prises et continuent par être prises par le gouvernement togolais dans le sens de la promotion du genre ; notamment la révision du code électorale en leur faveur, du code de la famille et foncier pour favoriser la participation active de la femme et de la jeune fille au développement du pays.