Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières à travers l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement lance le projet, Initiative de Renforcement des Capacités pour la Transparence (IRCT) le jeudi 25 mars 2021 à Lomé.

L’appauvrissement des sols compromet le rendement agricole ou encore la sécurité alimentaire. Autre facteur susceptible de compromettre cette sécurité, les changements climatiques. Pour limiter son ampleur sur les activités humaines, le Togo a initié le cadre de transparence climatique pour la mise en œuvre de l’accord de Paris issus de la Cop 21. Le projet va développer les capacités des acteurs pour mettre en place et gérer un système national d’information pour la transparence climatique. Le projet est financé par le Fond pour l’Environnement Mondial (FEM) à travers le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et co-financé climatiques a souligné Monsieur SAMAROU Moussa, Ingénieur des Eaux par le gouvernement togolais.

Ce projet lancé, permettra de concevoir un système national d’informations appropriées et basées sur la collecte facile des données et Forêts.

Le projet, Initiative de Renforcement des Capacités pour la Transparence(IRCT), couvre une durée de 36 mois.

Les travaux de la rencontre ont été ouverts par le directeur de cabinet du  Ministère en charge de l’Environnement, Dr Kodjo KOUDADJE.