La deuxième réunion du Comité Consultatif de la Concurrence (CCC) de l’autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC) se tient du 22 au 26 mars 2021 à Lomé. Les travaux de la validation des instruments nécessaires à l’opérationnalisation des interventions de l’ARCC au sein du marché régionale de la CEDEAO ont été ouverts le lundi 22 mars 2021 à Lomé.

L’ARCC dans son plan d’opérationnalisation a commis un consultant pour proposer des pistes d’accélération du processus. Les experts en charge de la concurrence des quinze (15) états membres de la CEDEAO, membres du CCC vont durant les cinq (05) jours examiner et valider le rapport et les projets de textes soumis par le consultant. 

Il s’agit des rapports d’activités du comité depuis son inauguration et celui sur le cadre juridique et institutionnel de l’autorité;  de projets de règlement sur le cadre institutionnel, des sanctions et pénalités, les directives des diffusions et acquisitions, et de tableau de comparatif sur le cadre de la concurrence dans les états membres.

Les participants qui sont des experts en charge de la concurrence des Etats membres de la CEDEAO et membres du Comité consultatif de la concurrence, auront à travers des différentes présentations, l’opportunité de partager une certaines connaissances et expériences sur la mise en œuvre des règles communautaires de la concurrence de la CEDEAO dans chacun des Etats membres.

A l’issue de la rencontre les participants après validation du rapport et document soumis par le consultant, auront à adopter des recommandations à l’attention des Ministres du commerce des Etats membres de la CEDEAO.

Les travaux de l’atelier ont été ouverts par Tei KONZI,  Commissaire au département de la commission de la CEDEAO à Lomé, chargé du commerce, la douane, fiscalité et libre circulation des personnes.